Epeire diadéme !!!

26/11/13
2 commentaires

Attirants insectes
On sait que les insectes, en volant, se chargent électrostatiquement. Les bourdons s’en servent pour détecter les fleurs déjà visitées et les abeilles pourraient ainsi communiquer entre elles – voir l’Épingle toute récente « Les charges s’accumulent » à www7.inra.fr/opie-insectes/epingle13.htm#acc. Le phénomène pourrait être fatal dans d’autres circonstances : les charges positives de l’insecte attirent la toile d’araignée. 
Victor Ortega-Jimenezà l’université de Caroline du Nord (États-Unis), dans le but de montrer à sa fille ce qu’est l’électricité statique, se procure une « baguette magique », jouet qui permet de faire « léviter » des objets légers (moins de 15 €, sans les piles). Parmi les objets essayés, des insectes et une toile d’araignée : la baguette attire la toile.
La suite se passe dans son labo, avec son collègue Robert Dudley. Avec la même baguette magique, ils chargent positivement des insectes morts (mais frais) – abeilles, mouches vertes, pucerons, drosophiles – ainsi que des gouttes d’eau et les font tomber (de 25 à 35 cm) devant une toile d’Épeire diadème tendue sur un cadre. Ceci devant l’œil d’une caméra.
Effectivement, les fils radiaux et spiraux se déforment et la toile se rapproche de l’insecte qui tombe et le capture.
Dans le cas des gouttes d’eau, la toile subit des accrocs que l’araignée doit réparer… Nos électro-entomologistes cherchent désormais à préciser si le phénomène joue un rôle dans la nature. 
D’après « Spider webs are literally attracted to some insects », par Joseph Bennington-Castro. Lu le 4 juillet 2013 à //io9.com/  Alain Fraval / OPIE 
Durant le mois d'aout 2013 dans ma cabane au fond du jardin une Epeire diadème a tissé au dessus de mon petit bureau une belle toile refaite chaque jour. Au bout de quelques jours dés que j'ouvrais la porte de la cabane elle s'avançait au centre de sa toile et semblait me saluer en me faisant remarquer qu'il n'y avait rien à"bouffer" ! 
je suis vite devenu "son esclave" en lui livrant chaque jour soit une abeille ou une grosse mouche aux ailes coupées...(proprement avec les ciseaux !!) justement difficile à poser sur la toile avec une pince en metal puis en plastique ....car la pince attirée par la toile se trouvait vite prisonnière  ...( charge électrostatique...) et se n'est qu'en faisant quelques dégats que j'arrivais à la retirer au grand "dammmmm" de l'Epeire diadème ...qui ensuite venait "empaqueter" rapidement la proie vivante en la faisant tourner dans un sens puis dans l'autre, en long en travers à l'aide de ses pattes dont les deux postérieures débitaient une trame de fils de soie tirée de son posterieur....séquence magnifique d'ingéniosité.. pas besoin de frigo ...la proie vivante sera dégustée dans la la journée ....(à suivre ...) JB  
jacques.blaquiere@orange.fr
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • fatou dit :
    22/12/2013 à 19h 00min

    .......oui ! ...ouvrez l'adresse URL dans une nouvelle fenêtre !!!! merci jack ! !!!!!! bisous Fatou

  • fatou dit :
    22/12/2013 à 18h 50min

    http://www.espace-sciences.org/sites/espace-sciences.org/files/documents/animations-en-ligne/animaux/spiderweb/spiderweb.swf regarder l'epeire diademe tisser sa toile ....merveille des merveilles !!!!!..."les initiés" ...les batisseurs ....





  • Créer un site
    Créer un site